Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Mise en état

Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11337

  • Itinéris
  • Portrait de Itinéris
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages : 8
  • Karma: 0
Bonjour,

Je passe fin aout devant le juge de mise en état pour un divorce pour faute (que j'ai lancé). L'adultère est reconnue par l'autre partie. Et de toute façon, la mère de mon enfant vit avec un autre homme depuis notre séparation.
Depuis cette séparation il y a 2 an, nous sommes en résidence alternée (mais la mère de mon enfant a changé d'avis à l'ONC et a demandé un DVH classique pour moi..d'où le divorce pour faute après). La résidence alternée a été confirmée suite à l'enquête sociale.

Aujourd'hui, je me rends compte que le divorce pour faute est épuisant. La mère de mon fils essaie de requalifier en tords partagés (violences) mais sans preuve.

Je voudrais calmer le jeu mais la mère ne cède sur rien (la résidence de mon fils)....
Combien de temps peut durer une mise en état sachant que je n'ai plus rien à ajouter...je ne sais pas pour la mère de mon fils (peut-être essayera de prouver que j'ai une amie depuis quelques temps même si je ne m'affiche pas mais mon fils parle)

Quel est ma marge de manoeuvre pour un divorce plus "calme" sachant qu'on ne pourra pas faire pour un divorce pour consentement mutuel puisque que la mère s'y oppose avec sa demande de résidence?? (alors que c'était ce que nous devions faire au tout départ)
Tout le monde me dit qu'un divorce pour faute ne changera rien mais j'ai fait confiance à mon avocat....qui lui ne me dit plus grand chose depuis quelques temps....

J'ai envie d'aller de l'avant et la longueur de ce divorce ne m'aide pas.....

Je suis preneur d'info.
merci de m'avoir lu
Dernière édition: il y a 2 ans 7 mois par Itinéris.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11338

  • Prana
  • Portrait de Prana
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1552
  • Karma: 5
Bonjour,
d'abord, je crois comprendre que tu as lancé un divorce pour faute pour la faire céder sur la rédidence de l'enfant.
Relis toi, et réalise que tu as connecté les 2 faits: le conflit sur la garde de l'enfant et l'adultère.
C'est une logique qui se retourne contre toi, car justement, ce n'est pas logique.
Ainsi même si tu gagnes le divorce pour faute,et accessoirement que la GA soit confirmée, tu n'auras pas forcément la paix, car elle peut très bien faire appel, soit sur tout, soit sur le seul point de la GA.
Peut être que ton avocat n'a plus grand chose à dire car tu es dans une sorte d'impasse où tu t"es fourré tout seul.
Tu peux à tout moment revenir à une forme de divorce plus soft, mais il me parait évident qu'elle ne cèdera rien su tu n'acceptes pas de remettre en cause cette fameuse garde.
Et effectivement, je ne vois pas ce qu'elle a à perdre: elle peut faire valoir ses arguments et obtenir des torts partagés, et si tu gagnes sur la faute, ça ne changera rien ni à l'aspect financier ni à la garde, alors....
Que te dire?
il faut que tu fasses le point avec toi même en revoyant tout le problème sous l'angle que je te présente.
Peut etre trouveras tu un aspect nouveau?
Sinon, je dirais qu'il n'y a qu'à attendre, tu arrives en fin de parcours,l'audience est la, on ne change pas de monture au milieu du gué....
Si tu as présenté tous tes arguments et qu'elle y a répondu, la fin devrait être proche.Le juge va trancher sur toutes vos demandes.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11341

  • Solution
  • Portrait de Solution
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 14
  • Karma: 9
Hormis le fait que je sois totalement d'accord avec Prana, j'ajouterais que votre fils, selon son age, a son mot à dire mais le Juge n'est pas dans l'obligation de le suivre dans ses demandes. Qu'en pense-t-il ?

Une mise en l'état peut durer un certain temps voir un temps certain. Vous pouvez demander une date de clôture renseignez-vous auprès de votre avocat.

Dernière chose, si je puis me permettre, vote enfant étant unique, attention à son équilibre psychologique. Croyez-vous qu'il soit sain pour lui de voir ses parents se déchirer pour l'avoir, comme une chose ? Ne pourrait-il pas penser qu'il est la cause de tout ce carnage ?
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11352

  • Itinéris
  • Portrait de Itinéris
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages : 8
  • Karma: 0
Merci pour vos réponses.

Je réalise bien que les 2 conflits ont été connectés dans le but de faire pression sur la mère des enfants afin qu'elle cède sur la résidence. C'était le but de mon avocat d'agir ainsi.

Cette résidence alternée qui est le vrai enjeu du divorce en fait, nous l'avions mise en place d'un commun accord, je ne lui ai pas forcé la main...Elle a changé d'avis devant le juge. Il y a eu une enquête sociale, une médiation...les mesures provisoires de l'ONC ont été confirmées. Mon enfant est trop jeune pour être entendu, ne veut pas choisir et veut qu'on reste ainsi.
Que dois-je faire alors?? Arrêter de demander la résidence alternée?? Parce que c'est le seul point où nous ne sommes pas d'accord. Tout le reste est réglé. Nous n'avons plus rien en commun.

Concernant les faits de violence dont mon ex parle, elle ne peut rien prouver parce qu'il n'y en a jamais eu....Je sais qui est parti (même si on est toujours 2 dans une histoire), je n'ai pas besoin de le prouver à qui que ce soit. Le plus simple est d'accepter les torts partagés, au moins elle ne reviendra pas dessus...

Bien-sur il arrive que mon enfant soit perturbé par les conflits d'adultes (comment pourrait-il en être autrement)parce que sa mère lui en parle (papa fait çi, papa fait ça...). Il m'arrive d'être obligé de me justifier parfois alors que je ne devrais pas.

Mais aujourd'hui, un juge a confirmé dans les mesures provisoires la résidence alternée et je vois mal un juge changer à nouveau de résidence (sans élément nouveau donc c'est là que je m'interroge car la mère ne manque pas de ressource).
Donc je vais continuer ce divorce parce que ma marge de manœuvre est faible, et que je suis plus prêt de la fin que du départ car on a déjà échangé pas mal de conclusions de part et d'autres. Je me moque quelque part que l'on me colle des torts partagés, mais j'aurai préféré adultère que violence....

Je souhaite juste que mon fils connaisse son père dans la vie de tous les jours, et non 1 week-end sur 2 et la moitié des vacances. Et quand les parents ne sont pas d'accord, ben c'est la merde...
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11353

  • Prana
  • Portrait de Prana
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1552
  • Karma: 5
Comme tu le dis, tu es plus près de la sortie que du poînt de départ, de cet espèce de tunnel dans lequel tu es engagé.
A mon sens, vu d'ici, il me semble qu'il faut continuer dans la voie que tu as choisie. Si il doit y avoir un changement, c'est de l'autre partie qu'il viendra.
Tu tiens à la GA, les juges t'ont suivi, pas de raison que ça change dans le cadre du divorce.
Maintiens tes positions et attends.La fin doit être proche et ton avocat peut accélérer le processus en demandant la clôture.
Tu ne risques rien à camper sur tes positions, que les torts partagés au pire, et si elle ne peut pas prouver des faits de violence, elle risque même de se dévaloriser aux yeux du juge.
Maintenant il faut toutefois que tu saches que, si elle est têtue, l'affaire sera loin de finir au prononcé du jugement.
En effet tout ce qui concerne la garde des enfants et la PA peut toujours être reconsidéré, si faits nouveaux, jusqu'à la majorité....
Mais ceci est une autre histoire!
Bon courage
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Mise en état il y a 2 ans 7 mois #11354

  • Itinéris
  • Portrait de Itinéris
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages : 8
  • Karma: 0
merci pour ta réponse.

J'ai bien conscience que cette histoire est loin d'être terminée, même après le jugement du divorce. Elle m'a déjà parlé de faire appel.....

Ce n'est plus être têtu, c'est refuser de sortir de ce conflit..... Elle sait qu'il y a de grande chance que la résidence ne change pas (elle me l'a dit) mais elle est plus dans la position "qui ne tente rien n'a rien"....

En tout cas, merci de vos réponses, cela m'a permis d'avancer.
Ce n'est pas évident de trouver des réponses à certaines questions.....
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Aller au haut